Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 12:38

Bonjour à vous,

Après avoir traité du Zhan Zhuang (posture de l'arbre), le deuxième pilier du Yi Quan est Shi Li ("cheuli"). Nous allons donc aborder ce sujet dont l'importance est grande dans l'acquisition des bases du Yi Quan. Ci-dessous, j'emploie les termes de "Force" avec un "F" majuscule pour décrire le résultat du travail correct de Zhan Zhuang et de "relaxation dynamique" pour parler idéalement de la tension musculaire minimale pour mouvoir le corps... ni contracté, ni mou!

Lors de l'entraînement, naturellement, tranquillement, nous passons de l'état d'immobilité lié aux postures, à l'état de mouvements réalisés lentement. L'objectif au travers des Shi Li est d'éprouver, de ressentir la Force développée en Zhan Zhuang en bougeant lentement. Pourquoi lentement? Imaginez-vous faire ou faites un mouvement aussi vite que vous pourriez le faire. Ca y est? A présent, une petite question : aviez vous conscience de l'ensemble de votre corps pendant ce mouvement? Autrement dit, aviez-vous la maîtrise de votre corps et la conscience des interactions entre vos différents membres (pour ne pas dire de vos cellules...)? La réponse est évidemment "non".

Difficile de détendre ses reins, ses hanches, ses épaules, par exemple, lorsque l'on fait un jogging! Attention, nous parlons ici des bases d'apprentissage du Yi Quan. Je ne dis pas qu'il n'est pas bon de faire du jogging ou d'autres activités physiques... bien au contraire! En Yi Quan, il y a d'ailleurs une manière spéciale de faire du jogging...

Le principe de la lenteur nous permet d'entraîner notre corps dans sa globalité. Associée à la détente et la relaxation dynamique, la lenteur nous amène vers une grande rapidité dans l'exécution des techniques. Mais pour cela, il est nécessaire de s'entraîner correctement, de comprendre les principes au travers du corps et d'éprouver ces principes souvent et longtemps...

David BLAYO s'exerçant à Co Gua Shi Li, sentir la force du Yi Quan d'accrocher et de limer.

J'ai parlé plus haut des Shi Li. A présent que nous avons bien saisi que ce type d'entraînement se faisait lentement et en détente, il convient d'expliquer qu'il y a une multitude de Shi Li mais que dans le cadre de l'apprentissage du Yi Quan, on travaille plus spécifiquement certains d'entre eux, une bonne douzaine.


Chaque Shi Li travaille une ou plusieurs façons d'exprimer sa Force.


Si l'on exécute principalement 1 ou 2 type de Shi Li, on aura développé, normalement, un type de direction de force puissant mais au détriment des autres directions de force.

Nous pouvons trouver un certain équilibre grâce au Yi Quan... ne gâchons ce plaisir en faisant trop de ceci, ou trop de cela.


C
e qui différencie le Yi Quan de la plupart des autres boxes, c'est cette particularité du travail en immobilité apparente et en lenteur en utilisant sciemment notre esprit : c'est le coeur de la méthode.

L'objectif de l'entraînement du Yi Quan est de développer cette Force si particulière qu'est Hun Yuan Li qui permet des choses très intéressantes du point de vue de la santé et du point de vue du combat pour les plus avancés.

On peut dire que le Shi Li est une forme de Zhan Zhuang. Le Shi Li c'est le Zhan Zhuang en mouvement! Car en fait, avant de courir fait-il commencer par apprendre à marcher. Ainsi, en Yi Quan, la seconde étape est le Shi Li. Et puisque l'on parle de marcher, la troisième étape est le MO CA BU (motsapou) c'est à dire le "pas de friction ou de frottement".

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by David BLAYO - dans Ressources
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : YI QUAN (DA CHENG QUAN) - Le blog de David BLAYO
  • YI QUAN (DA CHENG QUAN) - Le blog de David BLAYO
  • : Le Yi Quan (Da Cheng Quan) est un art martial chinois qui permet de développer la véritable énergie interne pour le combat, de préserver sa santé et de guérir certaines maladies. YIQUAN - DACHENGQUAN
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre