Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 17:14

Demat Deoc'h,  Bonjour à vous,

Après avoir présenté la base fondamentale du Yi Quan (Zhan Zhuang, Shi Li, Mo Ca Bu), nous savons comment faire pour accroître la Force interne (Zhan Zhuang), comment travailler différentes directions de Force que ce soit pour frapper, tirer, pousser (Shi Li), par exemple, ou pour pour se déplacer (Mo Ca Bu).

L'étape suivante est l'entraînement pour exprimer martialement cette Force générée par les 3 premières étapes. Il s'agit de Fa Li ou "force explosive". Cette idée d'explosion illustre bien le caractère bref et soudain de cet exercice. Pour bien comprendre ceci, imaginez devoir repousser une personne. Vous ne pouvez vous débarrasser de l'individu en la poussant durement mais lentement sans prendre le risque d'être agressé, ni en le poussant rapidement sans puissance... vous resteriez dans "ses pattes". Il faut donc en Fa Li combiner à la fois puissance (grâce au Zhan Zhuang), rapidité (grâce au travail en lenteur) à la détente et à la souplesse (relaxation dynamique). Il est à noter que souvent les Fa Li sont des gestes de faibles amplitudes.

Ceci décrit bien la base du travail en Fa Li. Ensuite, il s'agit d'exprimer notre Force de différentes manières comme de travailler les Shi Li de diverses façons, avec diverses directions de forces. On peut faire des Fa Li pour s'entraîner mais aussi pour se décharger quand on a trop d'énergie, quand on a trop de tensions en nous. On se libère momentanément, ça fait du bien...

On peut faire des Fa Li pour travailler les coups de poings, coups de pieds, coups de coudes, coups de tête, pousser, tirer, frapper avec les paumes, avec le tranchant des mains.

En Yi Quan, nous utilisons des principes de physique et utilisons les éléments de biomécanique. Par exemple, en Fa Li, il faut générer de la puissance et de la rapidité. On utilise donc le principe de la poussée. Cependant, nous n'en restons pas là! Nous freinons avec une action importante du genou avant par exemple. Imaginez un camion obligé de freiner brutalement. Que se passe-t-il pour sa cargaison? Elle est violemment projetée vers l'avant. C'est exactement ce qui se passe en Fa Li.

Une fois parvenu à un certaine maîtrise du Yi Quan, on peut effectuer des sorties de Force avec n'importe quelle partie du corps, dans toutes les directions, et à n'importe quel moment. Cependant, bien entendu, au début on fait surtout attention à bien respecter les bases : la posture et la biomécanique, la relaxation dynamique, la coordination de tous les membres et les directions de force. Plus on progresse et plus on sentira cette Force élastique...

Fa-Li-1.jpg  Fa-Li-2.jpg    Fa-Li-4.jpg
  

Partager cet article

Repost 0
Published by David BLAYO - dans Ressources
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : YI QUAN (DA CHENG QUAN) - Le blog de David BLAYO
  • YI QUAN (DA CHENG QUAN) - Le blog de David BLAYO
  • : Le Yi Quan (Da Cheng Quan) est un art martial chinois qui permet de développer la véritable énergie interne pour le combat, de préserver sa santé et de guérir certaines maladies. YIQUAN - DACHENGQUAN
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre